L'Abbaye Espace d'Art Contemporain

L'Abbaye est un Espace d'Art Contemporain intégré au Réseau d'échange départemental pour l'art contemporain de Haute-Savoie.

 

La commune déléguée d'Annecy-le-Vieux a confié à la Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon la direction artistique de la programmation de l'Abbaye et à l'association Art'Dep l'organisation des médiations culturelles.

 

 

Pour connaître la programmation des futures expositions de l'Abbaye Espace d'Art Contemporain, cliquez ici.

 

 

 

L'Abbaye
15 bis, chemin de l'Abbaye
Tél. : 04 50 33 45 41

 

Découvrez le portail numérique de l'ACRA dédié à l'actualité de l'art contemporain en Rhône-Alpes en cliquant ici.

 

En ce moment à l'Abbaye Espace d'Art Contemporain

Exposition monographique de Marco Godinho "Fantômes apatrides", du 13 janvier au 25 mars


Voir l'image en grand« J'ai grandi à la pointe ouest de la péninsule Ibérique quelques années après l'abolition d'une des dernières dictatures en Europe. Cherchant un nouveau destin, ma famille a alors été amenée à immigrer et s'expatrier. Dès lors j'ai adopté – une double culture – une double identité – où différentes langues coexistent et m'influencent au jour le jour mentalement et physiquement. Depuis je ne cesse d'explorer par la mémoire et le corps, des réalités fragiles et incertaines qui se placent aux interstices de différentes cultures, attitudes et croyances. »


Né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, Marco Godinho est arrivé à l'âge de 9 ans au Luxembourg qui est désormais, avec Paris, son point d'attache. L'artiste déploie depuis plus de 10 ans un univers singulier, oscillant entre une réflexion sur notre expérience subjective du temps et de l'espace et des oeuvres traversées par la littérature et la poésie. Son expérience de vie nomade, prise entre deux cultures et plusieurs langues, a donné lieu à une exploration sensible des questions d'exil, de mémoire mais aussi des conventions géographiques qu'il investit par sa subjectivité. Installations, vidéos, dessins, projets participatifs dessinent la carte d'un monde où les trajectoires reflètent les itinéraires personnels et posent la question du multiculturalisme.

 

Le travail de Marco Godinho est reconnu internationalement. Son travail a été montré récemment au Musée d'Art Moderne du Luxembourg et au Musée d'Art moderne et d'Art contemporain de Nice. En 2017, il participera à la Biennale de Lyon.

 

Sachant que l'époque des récits fondateurs, des manifestes, constructions théoriques, mythologies personnelles, tout ce qui avait pour objectif de soutenir de nouvelles définitions de l'art, est depuis longtemps révolu, c'est par la façon dont un artiste aujourd'hui parvient à se forger une langue à partir de fragments de la légende ou de l'épopée des années 60-70 que l'art contemporain comme pratique a pu succéder à l'art contemporain comme moment historique. Dans la diversité et le caractère foisonnant de sa production, Marco Godinho incarne à la perfection l'idée qu'être artiste aujourd'hui consiste à définir des champs d'activité, à élaborer des logiques et des programmes qui obligent en retour à inventer des façons de faire. Les grands mots : temps, espace, travail, société... ne définissent pas des thèmes mais sont pris comme des matériaux, ceux auxquels chaque artiste doit se frotter et dont Godinho s'empare avec art, c'est à-dire en ne détachant pas la pensée du faire.

 

Aucun principe directeur, thématique ou formel, ne rattache ces vidéos où le regard s'abîme dans la contemplation d'objets usagés qui s'agitent indéfiniment à la surface de l'eau ou de bagages qui tournent sans fin, s'entrechoquant sur un tapis roulant et cette série de photos fondée sur un relevé systématique de la présence du signe de l'infini, en tout lieu.


Quel rapport entre ces oeuvres qui exposent un processus d'écriture, de dessin ou de mise en tension et ces autres qui reposent sur la simple observation ou sur le test ? Rien d'autre sans doute qu'une même façon de trouver à traduire son étonnement et de mettre à l'épreuve les codes et les représentations. Sans rien chercher à prouver, mais avec le désir et la volonté de voir apparaître soudain une réalité enfouie, ou quelque chose qui se révèle sans que l'on ait pu l'imaginer.

 

Horaires d'ouverture de l'Abbaye Espace d'Art Contemporain
Vendredi, samedi et dimanche de 14h à 19h.
Visite commentée gratuite le samedi à 15h.
Entrée libre.

Les médiations culturelles

Des médiations culturelles à destination des établissements scolaires sont organisées par la ville à l'Abbaye Espace d'Art Contemporain en partenariat avec l'association Art'Dep.


Téléchargez le dossier explicatif du parcours de découverte à l'art contemporain proposé aux classes de la commune déléguée d'Annecy-le-Vieux du CP au CM2, en cliquant ici.


Pour inscrire un établissement à une médiation culturelle, téléchargez la fiche de renseignements en cliquant ici.